Libanais ou Yiddish, puisque parfois on va manger chez l'as du falafel dans la rue des Rosiers.

Ici, du plus petit au plus grand, on adore, c'est sain, bon, pas cher et végétarien. C'est un peu long à cuisiner, mais on peut préparer d'avance, la préparation se garde bien au frigo, on peut même la congeler.

Alors voici la recette:

400 g de fèves sèches

200 g de pois cassées (secs aussi)

1 oignon 2 bouquets de persil plat

4 gousses d'ail

100 g de farine

1 bonne cuillère à café de cumin

1 cuillère à café de piment doux

sel et huile de friture (je prends du tournesol)

002

Faites tremper les fèves et les pois chiches dans l'eau pendant une nuit entière, puis égouttez les.

Lavez, équeutez le persil, épluchez l'oignon

Passez les fèves et les pois chiches au mixeur en même temps que l'oignon et le persil

Mettez la purée ainsi obtenue dans un grand saladier,. Pelez et écrasez l'ail, ajoutez le à la purée avec la farine, le cumin, le paprika. Salez et mélanger bien.

Avec vos mains formez des boulettes, en y ajoutant selon la consistance, un peu d'eau ou un peu de farine.

Faites chauffer l'huile dans une sauteuse et faites y dorer les boulettes à feu moyen sur tous les côtés.

Ici, on les déguste avec pain libanais,et hoummous qui viennent de l'épicerie libanaise d'en bas, une petite salade de tomates et coriandre, et des aubergines frites.

Et si vous trouvez cela long à préparer, il existe en épicerie libanaise des farines toutes prêtes, on rajoute juste de l'eau, et ce n'est pas mal du tout.

Régalez vous....

003

004